Goma: le M23 se retire progressivement, selon une structure de la CIRGL

Le coordonnateur adjoint du Mécanisme conjoint de vérification des frontières, colonel Léon Mahoungo, a affirmé mercredi 12 décembre que les rebelles du M23 se retireront de 20 km de Goma, conformément aux résolutions du sommet des chefs d’Etat de la CIRGL. Il répondait ainsi à la population de Goma qui redoute une éventuelle attaque du M23, installé à Munigi, à une dizaine de kilomètres de la capitale provinciale du Nord-Kivu.

Le colonel Léon Mahoungo affirme que le processus de retrait des rebelles est toujours en cours.

«Le processus de retrait n’est pas encore terminé parce qu’ils doivent être à 20 km de Goma comme défini par le sommet de Kampala», a-t-il rassuré.

Le mécanisme conjoint de vérification des frontières est chargé de suivre le retrait des rebelles.

Concernant la présence du M23 à Munigi, le colonel Léon Mahoungo affirme «le commandant du M23 a été approché par le mécanisme conjoint de vérification. Dès que la compagnie sera déployée à l’aéroport, ces éléments seront retirés de Munigi», a poursuivi le colonel Léon Mahoungo.

L’aéroport de Goma demeure sous le contrôle des casques bleus de la Monusco. La résolution du sommet des chefs d’Etat de Grands Lacs, qui se sont réunis à Kampala le 24 novembre dernier, prévoit que l’aéroport de Goma passe sous le contrôle d’une compagnie des FARDC, d’une compagnie de la Force internationale neutre et d’une compagnie du M23.

Le colonel Léon Mahoungo indique par ailleurs qu’il y a un problème de démarcation qui doit être réglé parce qu’il faut déterminer le point initial à partir duquel il faut compter cette distance de 20 km.

Les troupes du M23 avaient commencé à se retirer de leurs positions  depuis le samedi 1er  décembre dans la matinée à Goma dans le Nord-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: