Lubero: plus de 100 miliciens Maï-Maï se rendent aux FARDC

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Plus de 100 miliciens Maï-Maï du général Kikuli la Fontaine et ceux du colonel la Tempête ont commencé à se rendre aux Forces armées de la RDC (FARDC), jeudi 13 décembre, dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu). Le commandant du 5ème secteur des FARDC basé à Lubero-centre, colonel Mumgobo, renseigne que ces miliciens répondent au processus de sensibilisation lancé depuis une semaine.

Il a indiqué que cette opération vise à mettre fin à l’insécurité qui menace cette partie de la province du Nord-Kivu et dit attendre les instructions de sa hiérarchie pour l’encadrement de ces hommes.

Pour le commandement du 5ème secteur des FARDC, ce processus de sensibilisation s’adresse à “tous les fils et filles compatriotes qui menacent la paix” dans le territoire de Lubero.

Cette stratégie va contribuer, selon lui, à la pacification de plusieurs villages longtemps menacés par des attaques d’hommes en armes.

Le colonel Mumgobo a félicité les premiers arrivés et appellé les autres miliciens à se conformer à ce processus pour le bien de toutes les communautés locales.

Réunis dans les sites de Luefu, Mbingi et Masereka, ces Maï-Maï detiennent encore leurs armes collectives et individuelles, indiquent les sources militaires.

De son coté, la société civile de Lubero soutien cette démarche et demande à la hiérarchie militaire de songer à la prise en charge de ces miliciens et à leur intégration totale au sein des FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: