Katanga: plus 100 ménages sans eau potable à Kamanyola

Pénurie d’eau à Kinshasa

Plus de cent ménages de la cité Kamanyola, dans la ville de Kolwezi (Katanga) vivent, depuis près de 3 mois, sans eau potable.
Selon des sources sur place, cette situation est due à la panne du puits de forage d’eau installé par l’entreprise Kamoto Copper Company (KCC).

Ce puits est l’unique qui dessert la population de ce coin de Kolwezi en eau potable, affirment les mêmes sources.

En attendant, femmes, filles et enfants de la cité de Kamanyola parcourent, chaque jour, plus de 200 mètres pour s’approvisionner en eau potable.
La population s’est engagée à réhabiliter, sur fonds propre, ce puits en panne alors que le donateur s’oppose à cette initiative.

Pour leur part, les responsables de KCC en charge de ce projet, justifient le retard de réhabilitation de ce puits par manque des pièces déjà commandées.

Comment entretenir un puits d’eau ?

Des experts recommandent à la population de vérifier régulièrement les différentes parties du puits pour détecter certaines défaillances telles que: les fissures et les corrosions de son tubage.

«Un puits mal entretenu est susceptible d’occasionner plusieurs maladies hydriques», indiquent-ils. Des nombreuses familles congolaises utilisent les eaux des puits pour les activités ménagères et pour la consommation.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Dans deux conférences de presse séparées hier à Kinshasa, Martin Kobler, le chef de la Monusco et Thomas Periello, envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs ont réaffirmé la position de la communauté internationale qui tient à voir la RDC organiser la présidentielle et les législatives dans les délais constitutionnels. Selon vous: