Nord-Kivu: le gouvernement provincial appelle la population à ne pas fuir Goma

Julien Paluku Kahongya, gouverneur du Nord-Kivu, octobre 2008. (droits tiers)

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu dément la rumeur faisant état d’un probable nouvel assaut des rebelles sur la ville de Goma et appelle la population à vaquer librement à ses occupations quotidiennes. Cet appel a été lancé, lundi 17 décembre, à l’issue de la réunion extraordinaire sur la situation sécuritaire dans la province.

«Le Conseil appelle la population à ne pas céder aux intoxications, manipulations ou rumeurs qui constituent une stratégie des ennemis de la paix. Il assure que la ville reste sous une entière vigilance et invite les compatriotes de rester calme et de vaquer librement à leurs occupations. Il lance particulièrement un appel aux parents d’envoyer leurs enfants à l’école pour ne pas leur causer de retard dans le programme d’éducation de cette année scolaire », a indiqué porte-parole du gouvernement provincial du Nord-Kivu, Marie Marie Shamatshie.

De son côté, le commissaire de la police au Nord-Kivu, colonel Vital Awashango affirme avoir pris toutes les dispositions pour sécuriser la ville de Goma et ses environs pendant les fêtes.

«Nous prévoyons et mettons les gens en état d’alerte pour que les festivités de fin d’année se passent dans le calme. C’est l’assurance que nous donnons à la population. Avec la patrouille que nous avons organisé sur l’ensemble de la ville, nous avons récupéré des véhicules et des armes volées», a déclaré le numéro un de la police au Nord-Kivu.

Selon des témoins, un intense mouvement des habitants est observé, depuis trois jours, à Goma où des familles entières rejoignent Bukavu (Sud-Kivu) par bateau. D’autres encore prennent la direction de Kinshasa par avion ou se rendent dans les pays voisins.

Dans la ville de Goma et ses environs, des élèves ne vont plus à l’école. Certains parents disent garder leurs enfants à la maison redoutant une probable reprise des hostilités.

Les mouvements des rebelles du M23 ont été dénoncés par plusieurs organisations tout autour de la ville de Goma.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Mots-clés populaires

RDC (268)
Dialogue (143)
Ceni (56)
Beni (52)
Opposition (47)
Kinshasa (47)
Police (44)
FARDC (42)
Cenco (36)
Monusco (32)
Linafoot (30)
UDPS (29)
Elections (26)
Division I (24)
ADF (23)