Kasaï Oriental : une partie du salaire des enseignants et du personnel soignant portée disparue

Des liasses de dollars américains et du Franc congolais

Deux-cent soixante million de Francs congolais  (FC) (285 714 dollars américains) ont disparu de l’enveloppe salariale des enseignants et du personnel soignant de la province du Kasaï oriental. Ces chiffres ont rendus publics ce jeudi 20 décembre par Jean Prospère Ngiefu, député provincial élu du district de Kabinda.

« Il ya deux-cent soixante million qui sont introuvables, envoyés où ?, bouffés par qui ?, le payement est bloqué par le manque de ce deux-cent soixante million des francs », a-t-il dénoncé.

Cette déclaration fait suite au mouvement de grève qu’observent les enseignants et les agents du secteur de santé du district de Kabinda depuis près d’un mois. Ils réclament leurs salaires des mois d’octobre, novembre et décembre de l’année en cours.

D’après les investigations menées par le député Ngiefu, les quatre milliards deux-cent millions prévus pour la paie des enseignants et du personnel soignant de toute l’étendue du Kasaï Oriental avaient été débloqués à Kinshasa.

Il a promis de contacter les instances qui assurent la gestion de salaires des fonctionnaires pour tenter de tirer au clair cette affaire. En attendant, il a lancé un appel à la reprise de travail à l’endroit des enseignants et du personnel soignant.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

Dans deux conférences de presse séparées hier à Kinshasa, Martin Kobler, le chef de la Monusco et Thomas Periello, envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs ont réaffirmé la position de la communauté internationale qui tient à voir la RDC organiser la présidentielle et les législatives dans les délais constitutionnels. Selon vous: