Kinshasa: un éboulement de terre près du camp Mimoza fait deux morts

L’avenue du tourisme à Mbinza pompage/Kinshasa.

Deux personnes sont mortes samedi 22 décembre lors d’un éboulement sur l’avenue du tourisme au quartier Kinsuka pêcheur non loin du camp Mimoza dans la commune de Ngaliema. Deux éboulements successifs ont eu lieu dans la même parcelle. Le gouvernement congolais interdit les constructions anarchiques sur ce site.

L’incident s’est produit vers 14 heures. Un homme et son enfant ont trouvé la mort dans un éboulement de terre.

Un premier éboulement avait déjà eu lieu dans la même parcelle dans la matinée. La victime était en train de nettoyer la boue qu’avait drainée le premier éboulement lorsqu’il a été surpris par le deuxième. Selon les témoignages de ces voisins, il a été enseveli avec son enfant de cinq ans, endormi. Les deux ont perdus la vie.

Les deux corps ont été retrouvés sous les décombres grâce à l’intervention d’une pelle mécanique appartenant à une entreprise chinoise.

L’Etat congolais a toujours  interdit des constructions anarchiques aux alentours du lieu où s’est produit ce drame.

Le vendredi 22 juin, l’hôtel de ville avait détruit toutes les constructions érigées sur le site touristique Mimoza dans la commune de Ngaliema. Ce terrain qui longe le fleuve Congo de l’hôpital de la rive au quartier Mimoza, n’était pas destiné aux constructions, selon les autorités provinciales.

Pourtant, certains occupants des maisons détruites avaient affirmé détenir des titres fonciers.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: