Ituri: 88 commerçants assassinés en 2012, selon un chef communautaire

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Depuis le mois de janvier, des hommes armés ont assassiné 88 opérateurs économiques dans le district de l’Ituri (Province Orientale). Ces chiffres ont été donnés ce jeudi 27 décembre à Bunia, chef-lieu du district, par le président de la communauté Yra, originaire du Nord-Kivu et vivant en Ituri.

Martin Paluku Bwanakawa a indiqué que le dernier cas d’assassinat dénoncé a été enregistré dans la nuit de mercredi 26 à jeudi 27 décembre au quartier Lembabo où un commerçant a été abattu à bout portant par des inconnus.

Nous venons d’avoir les 88è cas de décès de nos opérateurs économiques par coup de balle en Ituri. Le bandit armé était arrivé au moment où l’infortuné communiquait au téléphone. On a entendu seulement les coups de balle et le Monsieur est tombé par terre. L’assassin est parti librement et il s’est volatilisé dans la nature. Aucune enquête n’est ouverte. Il y a une semaine qu’on avait abattu un autre opérateur économique, à Ngezi ”, s’est plaint le président de la communauté Yra.

Martin Paluku Bwanakawa appelle les autorités à prendre des dispositions pour assurer la sécurité de personnes et de leurs biens.

«Nous commençons maintenant à avoir peur et nous lançons un cri d’alarme», a-t-il déclaré.

Le commissaire supérieur principal de la police nationale congolaise en Ituri, colonel Juvénal Bidako, reconnait cette recrudescence de l’insécurité mais il ne confirme pas les chiffres avancés par le chef de la communauté Yra.

Cet officier supérieur de la police congolaise demande à tout le monde de s’impliquer dans la sécurisation de l’Ituri, notamment en dénonçant les malfaiteurs.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le ministre chargé de l’initiation à la nouvelle citoyenneté a réaffirmé mercredi 2 septembre la détermination du gouvernement à rétablir le rite solennel du salut au drapeau dans les écoles de la RDC. Selon vous, cette pratique: