Province Orientale : la présence des FARDC et de la Monusco a renforcé la sécurité à Dungu

Une vue de la cathédrale de Dungu dans la province orientale, ce 21/03/2011. Photo Radio Okapi

Les habitants du territoire de Dungu, en Province Orientale, affirment que la situation sécuritaire en cette fin d’année 2012 dans leur territoire est meilleure que l’an passé. Une situation qu’ils justifient par la présence de militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) et des casques de la Monusco. Plusieurs villages de ces localités ont longtemps été en proie à des attaques de rebelles ougandais de la LRA.

Dans les villages de Duru, Bitima et Kiliwa, par exemple, la fête de noël a été chaleureusement célébrée, selon le chef de groupement Gwawele, qui couvre une partie de Duru.

«C’était des cris de joie. Des enfants et des adultes ont chanté et dansé, vraiment dans la tranquilité et la joie», a affirmé le chef Wilati Zeleyi.

Dans le village de Duru, la responsable d’un débit de boisson, Alphonsine Alboti, affirme avoir travaillé jusque minuit.

De son côté, Bénoit Mibele, couturier du village, témoigne que cette fin d’année a été financièrement et matériellement rentable.

La Monusco et les FARDC ont renforcé leurs dispositifs sécuritaires conjoints à Dungu dans le cadre de l’opération militaire baptisée « Réassurance ».

Selon le Colonel major Larbi Shafik, commandant des forces marocaines de la Monusco à Dungu, cette opération consiste à protéger la population durant les festivités de fin d’année.

«On a déployé plusieurs patrouilles opérationnelles mobiles dans les localités susceptibles d’être attaquées par les présumés LRA», a-t-il expliqué.

Il y a quatre ans, les localités de Bitima, Duru et Kiliwa, régulièrement en proie aux rebelles ougandais de la LRA, avaient été réduites en villages fantômes.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Faradje: des rebelles LRA ont enlevé 5 personnes à Lidjo, selon la Société civile

Dungu : LRA et rôle de la Monuc, mise au point de Médard Autshai

Dungu : LRA, la population manifeste contre l’indifférence des autorités

Loi américaine contre la LRA: deux sociétés civiles plaident pour l’indemnisation des victimes

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: