Province Orientale : un mort et 9 personnes enlevées dans l’attaque d’un véhicule par des bandits

Des rebelles LRA.

Une personne a été tuée et neuf autres enlevées après l’attaque vendredi 29 novembre, par des bandits armés, d’un véhicule de transport de marchandises sur la route de Faradje, à 95 Km à l’est de Dungu (Province Orientale). Le commissaire de district du Haut-Uélé affirme qu’une grande quantité de marchandises ont aussi été emportées par ces hommes armés. La Commission diocésaine Justice et paix de Dungu (CDJP) attribue l’attaque aux rebelles ougandais de la LRA. Le conducteur du véhicule qui est arrivé à Dungu ce samedi 29 décembre après avoir repris son camion ne confirme pas le bilan d’un mort. Il parle plutôt d’un blessé.

D’après des sources sur place, le camion attaqué se rendait à Dungu, en provenance d’Ariwara, et transportait des vivres, dont du poisson salé, de la farine, des oignons ainsi que des casiers de bière.

Il serait tombé vers 14 h00 locales dans une embuscade tendue par ces hommes armés, selon la société civile locale.

Une personne aurait été tuée. Le gérant du camion, le chauffeur, les deux aides-chauffeurs ainsi que cinq passagers ont été enlevés par les bandits, qui ont aussi emporté plusieurs vivres, abandonnant sur place le véhicule avec les casiers de bière.

« C’était des rebelles de la LRA », assure le conducteur du camion. « À 50 mètres, ils nous ont demandé de nous rapprocher. J’ai commencé à freiner et j’ai vu que d’autres descendaient des arbres, bien armés. Je me suis arrêté, j’ai récupéré l’argent et nous avons commencé à fuir. Ils nous ont poursuivis et nous sommes entrés dans la brousse où nous sommes restés pendant trois heures », raconte-t-il.

Le conducteur affirme avoir rencontré des casques bleus de la Monusco quand lui et ses compagnons sont sortis de la brousse.

« Je leur demandé de me retourner dans la localité route 4. Ils m’ont plutôt demandé d’aller reprendre le véhicule parce que les rebelles étaient déjà partis », poursuit-il, ajoutant :

« Je suis entré dans le véhicule. Quand le boy chauffeur est arrivé, j’ai vu qu’il était blessé. Les rebelles ont pris les documents du véhicule  et cassé dix-sept bouteilles de bière. »

La CDJP et la société civile locale appellent la communauté internationale, l’Union africaine et les autorités congolaises à tout mettre en œuvre pour chasser la LRA de la région afin de la stabiliser.

Dans la même région, des hommes armés identifiés comme des rebelles ougandais de la LRA ont enlevé le 14 décembre dernier cinq personnes dans la localité de Lidjo. Les assaillants avaient emporté des motos, des appareils électroménagers, des cartons de batteries, des pagnes et des sacs de riz non décortiqués avant de se retirer dans la brousse.

Entre mai et juin, ce sont huit personnes qui ont été tuées et cinquante autres enlevées par les mêmes rebelles ougandais dans les districts du Haut et Bas-Uélé.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: