RDC : un homme tué et plusieurs maisons pillées dans des attaques attribuées au M23 à Rutshuru

Un homme a été tué dans la nuit de vendredi à samedi 29 décembre dans le quartier Bunyangula entre les cités de Kiwanja et Rutshuru-centre. Des sources de la société civile rapportent plusieurs cas de pillages au cours de la même nuit dans d’autres quartiers de ces deux cités. Des témoins accusent des rebelles du M23.

Agé d’une trentaine d’années, le jeune homme tué a reçu une balle dans le thorax. Il est mort sur-le-champ. Quinze habitations ont été pillées dans la même nuit à Kiwanja et à Rutshuru-centre.

La coordination de la société civile du Nord-Kivu, qui condamne ces attaques, interpelle les responsables du M23.

Le vendredi 14 décembre dans la nuit, plusieurs cités du Nord-Kivu ont également connu des attaques des hommes armés. Un officier de la Police nationale congolaise a été tué à Goma. Dans la même ville, un échange des tirs a opposé deux bandits armés et des policiers au quartier Virunga. Dans la cité de Kiwanja à Rutshuru, des hommes armés ont tué une femme et un jeune homme par balles au cours de la même nuit. A Saké, situé à 27 km au Sud de Goma, des pillages ont été enregistrés la même nuit. Huit maisons et six boutiques auraient été pillées.

Les rebelles du M23 sont accusés de créer l’insécurité dans plusieurs localités du Nord-Kivu depuis leur retrait de la ville de Goma et des localités environnantes qu’ils ont occupées pendant une dizaine à la fin du mois de novembre.

Le 17 décembre dernier, le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, a accusé ces rebelles de maintenir le climat de «psychose» à Goma, les rendant responsables de braquages, attaques armées et assassinats.

Cinq jours plus tard, des tirs nourris entendus à Goma et Sake ont inquiété les habitants qui ont pensé à une  attaque du M23.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: