Nord-Kivu : la BCC remercie la Monusco pour la protection de ses installations à Goma

Général Chander Prakash, commandant des forces de la Monusco Photo Monusco/Myriam Asmani

Dans une lettre datant du 27 décembre dernier adressée au chef de bureau de la Monusco au Nord-Kivu, le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC) a exprimé sa reconnaissance aux casques bleus de la Monusco pour la protection de leurs installations pendant l’occupation de la ville de Goma, dans le Nord-Kivu, par les rebelles du M23. Jean Claude Masangu parle d’une protection de « haute portée » qui mérite des encouragements.

Le gouverneur de la BCC affirme que la Monusco a aussi aidé à l’évacuation des agents de la direction provinciale de la banque à Goma.

Pour lui, le déploiement d’un cordon de protection des casques bleus autour du bâtiment administratif de la banque a permis de sécuriser le personnel et les biens de cette institution.

Les rebelles du M23, qui avaient tenté de cambrioler le bâtiment de la direction provinciale de la BCC pendant leur occupation de la ville, avaient rencontré la résistance des casques bleus de la Monusco.

Enfin, Jean-Claude Masangu Mulongo a affirmé qu’il espérait pourvoir compter à nouveau sur la disponibilité de la Monusco, pour « autant que les circonstances le justifient ».

Lire aussi sur radiookapi.net :

Goma: la Banque centrale a repris ses activités

Goma : « Si rien n’est fait, le M23 finira le travail qu’il a commencé », affirme Sultani Makenga

Sondage

Le Conseil national du travail plaide pour le réajustement du SMIG, le salaire minimum interprofessionnel garanti, actuellement fixé à 3 dollars américains. Selon vous: