Province Orientale : des braconniers se font passer pour des rebelles ougandais de la LRA

Un éléphant victime de braconnage au parc national des Virunga (Nord-Kivu/RDC). Ph. ICCN

Des bandits armés, qui se font passer pour des rebelles ougandais de la LRA, sèment l’insécurité à Dungu, en Province Orientale. Selon l’administrateur de ce territoire, ces bandits armés sont pour la plupart des braconniers venus de l’Ouganda et du Soudan du Sud. Ils s’en prennent, non seulement aux animaux, mais aussi à la population et ses biens.

Samedi dernier, un camion transportant des passagers et leurs marchandises est tombé dans une embuscade tendue par des hommes armés sur l’axe routier Dungu-Faradje.

Les bandits ont consommé sur place le contenu des 20 casiers de bière trouvés dans le véhicule, avant de disparaître dans la nature.

Trois jours plus tard, trois hommes armés en uniforme de l’armée ougandaise ont abattu deux militaires congolais aux environ du secteur de Doruma.

Des sources proches des FARDC affirment qu’il s’agit de braconniers. C’est aussi l’avis des habitants du village de Duru, à 90 kilomètres de Dungu, qui affirment que ces braconniers viennent du Soudan et de l’Ouganda.

« Ils massacrent complètement les éléphants, les rhinocéros, les léopards, même la population auprès de leurs biens », affirme un habitant.

L’administrateur du territoire de Dungu, Christophe Ikando, souhaite des rencontres régulières entre les FARDC et la Monusco pour mettre fin à l’activisme de ces braconniers.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Province Orientale : la présence des FARDC et de la Monusco a renforcé la sécurité à Dungu

Province Orientale : un mort et 9 personnes enlevées dans l’attaque d’un véhicule par des bandits

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: