Kinshasa: l’ YMCA organise une journée « portes ouvertes » pour la fête des martyrs de l’indépendance

Joseph Kasa-Vubu, premier président de la RDC. Ph. Droits tiers.

La RDC commémore la journée des martyrs de l’indépendance vendredi 4 janvier. Ces martyrs sont les victimes de la manifestation populaire contre la colonisation, organisée par les supporters de V. Club et les militants de l’Abako, parti de Joseph Kasa-Vubu. L’association chrétienne des jeunes YMCA/RDC, l’un des principaux témoins de ces événements, organise une journée « portes ouvertes » en son siège, situé sur l’avenue Kasa-Vubu, dans la commune de Kalamu.

Contrairement aux années précédentes, l’association chrétienne des jeunes YMCA/RDC organise une journée « portes ouvertes » pour commémorer la journée du 4 janvier. Le secrétaire général de cette association, Benoit Ilunga, affirme qu’on ne peut évoquer l’indépendance du pays, le 30 juin sans parler du 4 janvier, d’où l’importance de cette journée : « L’Ymca en tant que protecteur du site et témoin de l’événement, a prévu d’ouvrir la porte a tout congolais épris de paix afin qu’il signe notre livre d’or en mémoire de nos martyrs de l’indépendance ».

En effet,  le politicien Joseph Kasa-Vubu, devenu plus tard le premiers président du pays, devait s’adresser à ses militants dans la parcelle qui appartenait à l’YMCA. Mais le pouvoir public, le colonisateur avait refusé la tenue de ce meeting, explique Benoit Ilunga.

Le même jour au stade Tata Raphaël, les équipes Mikados et V club avaient disputé un match remporté par Mikados.

Les mécontents du stade avaient rencontré ceux du meeting raté et cela avait créé un mécontentement, une émeute qui a fait plusieurs morts.

Sondage

Le ministre chargé de l’initiation à la nouvelle citoyenneté a réaffirmé mercredi 2 septembre la détermination du gouvernement à rétablir le rite solennel du salut au drapeau dans les écoles de la RDC. Selon vous, cette pratique: