Mbandaka : le taux de prévalence du Sida a baissé de 4,1% à 2,6% en deux ans

Enfants victimes du VIH/Sida

Le taux de prévalence du VIH/Sida a baissé de 4,1% à 2,6% de 2010 à 2012 dans la ville de Mbandaka en Equateur, a indiqué jeudi 31 janvier le coordonnateur provincial du Programme national multisectoriel de lutte contre le Sida (PNMLS)/Equateur, Marcel Eke.

Il a cependant souligné que ce taux peut ne pas refléter la réalité car, sur soixante-neuf zones de santé que compte l’Equateur avec neuf millions d’habitants, il n’y a que dix-sept centres de dépistage volontaire du VIH, dont cinq à trois seulement sont opérationnels.

Pour sa part, le centre Dream de la congrégation catholique Saint-Egidio de Mbandaka, qui ne recevait que des femmes enceintes, dit ouvrir maintenant ses portes à toute personne qui désire connaître son état sérologique.

La Sœur directrice de ce centre affirme que sa structure travaille en collaboration avec le PNLS (Programme national de lutte contre le Sida) et le Programme national multisectoriel de lutte contre le Sida (PNMLS) pour la prise en charge gratuite des malades.

Mais elle se plaint que les malades viennent souvent en retard, «lorsque la maladie a atteint le dernier stade », ce qui complique leur traitement, selon elle.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: