Bas-Congo: l’OCC incinère 5 tonnes de dentifrices et de levures périmées

Ville Portuaire de Matadi. Ph Don John Bompengo

L’Office congolais de contrôle (OCC) a incinéré, vendredi 1er mars à Luzolo (Bas-Congo), 3 tonnes de pâtes de dentifrice et 2 tonnes de levures périmées. Ces produits, dont la date de péremption était fixée à la fin de l’année 2012, ont été saisis il y a une dizaine de jours à Lufu, localité frontalière de l’Angola.

Selon le chef d’agence de l’OCC à Lukala, Théophile Selumbanzi, ces produits provenaient de l’Angola. Mais, il a précisé que tous les produits vendus sur le marché de Lufu ne sont pas périmés.

De son côté, Albert Kasongo, administrateur directeur général de l’OCC, a demandé aux opérateurs économiques congolais de faire attention à la date de péremption des produits qu’ils importent.

Il a aussi invité les autorités congolaises et Interpol à lutter contre le trafic des produits périmés, parlant «d’agro-terrorisme». «L’OCC, a-t-il rappelé, a incinéré en 2012 plus de 500 tonnes de produits périmés ».

En septembre 2012, l’OCC avait intercepté plus de 200 tonnes de farine de froment avariée contenue dans les emballages de la Minoterie de Matadi (Midema). Ces produits étaient commercialisés à Kinshasa depuis plus de deux semaines quand ils ont été interceptés.

Au mois de juillet de la même année, l’Union européenne a alerté le gouvernement congolais au sujet d’une cargaison de boîtes de sardines impropres à la consommation destinées à la RDC en provenance du Maroc.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: