Nord-Kivu : un chef milicien s’est rendu aux FARDC

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Le leader des Forces œcuméniques pour la libération du Congo (FOLC), général autoproclamé, Kava Seli, s’est rendu aux Forces armées de la RDC (FARDC), après des discussions avec le gouverneur de la province du Nord Kivu, à la clôture du dialogue social qui s’est tenu à Beni. Cet échange avec les différentes communautés de la ville avaient pour but de réfléchir sur les solutions à proposer afin de mettre fin à l’insécurité dans la région.

Le général Kava Seli appelle les autres groupes armés à déposer aussi les armes et au gouvernement d’assurer sa sécurité.

Relevant les causes de l’insécurité dans la province, le porte parole des FOLC, Dr Kambale Muyisa, a relevé la mauvaise gouvernance du gouvernement congolais.

Il leur a aussi reproché de n’écouter que des groupes armés « d’obédience rwandophone », citant le CNDP et le M23. Ces deux mouvements sont accusés d’être soutenus par le Rwanda.

Selon le Docteur Kambale Muyisa, le manque d’emplois pour les jeunes est également à la base de la création de plusieurs groupes armés dans la province.

De son côté, le mouvement rebelle ougandais de l’ADF/Nalu s’est refusé de s’exprimer. Ses délégués disent venir écouter les autres et demandent de rencontrer le gouverneur Julien Paluku en aparté pour exprimer leurs revendications.

Le dialogue social à Beni s’est ouvert jeudi sans les groupes armés. Environ deux cents personnes de différentes couches sociales y ont pris part. Il a été initié par le gouverneur Julien Paluku.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le ministre chargé de l’initiation à la nouvelle citoyenneté a réaffirmé mercredi 2 septembre la détermination du gouvernement à rétablir le rite solennel du salut au drapeau dans les écoles de la RDC. Selon vous, cette pratique: