Concertations nationales : Joseph Kabila promet des décisions importantes pour le pays

Le président de la RDC, Joseph Kabila à la cérémonie de clôture des concertations nationales, le 5 octobre 2013. Photo Monuc/M. Asmani.

Le président Joseph Kabila a prononcé samedi 5 octobre le discours de clôture des concertations nationales convoquées le 7 septembre dernier au Palais du peuple, siège du Parlement, à Kinshasa. Le chef de l’Etat s’est engagé à présenter le rapport  de ces travaux aux membres du Parlement réunis en congrès, dans le plus bref délai. Il annoncera aussi, à cette occasion, des mesures importantes prises en réponse aux recommandations contenues dans le rapport final des concertations.

La cérémonie de clôture a débuté avec le mot de circonstance du président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, membre du présidium des concertations.

Dans son adresse, Joseph Kabila a résumé le message des participants aux concertations nationales sur le plan politique en quelques phrases :

« D’une part, vous tenez au respect du cadre institutionnel qui régit notre pays. D’autre part, face aux enjeux de l’heure, vous estimez qu’il ne faut pas sacrifier les impératifs de la pacification et du développement accéléré du pays sur l’autel d’une orthodoxie démocratique qui voudrait que la majorité tienne la minorité éloignée de la gestion de la chose publique », a-t-il déclaré.

« Soyez rassurés que je vous ai entendus et que je vous ai compris », a-t-il souligné.

Le coordonnateur du secrétariat technique,  Bernard Mena, a ensuite procédé à la lecture du rapport final des travaux, avant sa remise officielle au chef de l’Etat par les deux présidents de deux chambres du parlement et membres du présidium.

Bernard Mena a indiqué que les délégués aux concertations nationales ont réaffirmé leurs engagements à consolider la cohésion nationale et à sauvegarder le pacte républicain « notamment par le strict respect de la constitution, particulièrement dans ces dispositions voulues intangibles : la forme républicaines de l’Etat, le nombre et la durée du mandat du président de la République ».

Ce rapport contient plusieurs recommandations faites au président de la République, parmi lesquelles :

  1. le recensement et l’identification des citoyens avant les prochaines élections ;
  2. le respect strict de la constitution ;
  3. l’affectation des militaires hors de leurs provinces d’origine ;
  4. la lutte contre l’enrichissement illicite des membres du gouvernement ;
  5. l’éradication des groupes armés nationaux comme étrangers ;
  6. la promotion de la culture de la paix et de la bonne gouvernance ;
  7. la libération des prisonniers politiques ;
  8. le suivi du dossier du sénateur et ancien vice-président Jean-Pierre Bemba à la Cour pénale internationale ;
  9. et la réouverture des medias fermés.

Prenant la parole en dernier, Joseph Kabila a remercié les participants à ces assises pour leur engagement.

Les concertations nationales avaient pour but de créer la cohésion nationale, et de trouver les moyens de restaurer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du pays, en y rétablissant la paix, notamment à l’Est, et en impulsant son développement.

Plus de 800 personnes, venues de toutes les couches sociopolitiques du pays, ont participé à ces assises.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: