RDC: le gouvernement s’engage à mettre en valeur les ressources naturelles

Allocution du Premier ministre de la RDC, Augustin Mata Ponyo Mapon le 12/09/2013 à Kinshasa, lors de la remise d’un lot de véhicules au ministère du Plan pour le recensement national. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La deuxième édition de la Conférence sur les mines en RDC s’est clôturée mardi 25 mars à Goma. Dans son discours de clôture, le Premier ministre congolais Augustin Matata Ponyo a souligné l’engagement du gouvernement à mettre en valeur les ressources naturelles de la RDC  pour relancer l’économie.

Pendant deux jours, les participants à cette conférence ont discuté de la gestion durable et transparente des ressources naturelles de la RDC.

Ils ont estimé que le secteur des ressources minières en RDC n’apportait pas encore des revenus suffisants pour financer des projets de développement et améliorer les conditions de vie des populations congolaises.

Une centaine de recommandations ont été formulées à l’issue de cette conférence. Les participants ont notamment invité les décideurs politiques, les sociétés extractives, la société civile et d’autres partenaires nationaux et internationaux de la RDC à plus de responsabilité pour améliorer le secteur d’exploitation des ressources naturelles en faveur des populations congolaises.

Matata Ponyo s’est dit satisfait des résultats de cette conférence.

A l’ouverture de ces assises, il avait exprimé la volonté du gouvernement d’améliorer les conditions sociales des populations à travers une bonne gestion des ressources minières.

Pour y parvenir, le chef du gouvernement avait estimé qu’il fallait renforcer, actualiser et optimiser le cadre institutionnel, légal et réglementaire du secteur minier.

De son côté, le chef de la Monusco avait indiqué dans son discours qu’une exploitation minière plus importante, propre, équilibrée et transparente allait accroître les revenus de l’Etat « via une taxation claire et honnête ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le ministre chargé de l’initiation à la nouvelle citoyenneté a réaffirmé mercredi 2 septembre la détermination du gouvernement à rétablir le rite solennel du salut au drapeau dans les écoles de la RDC. Selon vous, cette pratique: