Gécamines: les agents vont toucher une partie de leur salaire, assure l’Intersyndicale

Les creuseurs artisanaux de Mutoshi à Kolwezi, Katanga, RDC

Les agents de la Générale des carrières et des mines (Gécamines) sont en grève depuis lundi 16 juin, à Kolwezi, à 300 km de Lubumbashi, chef-lieu du Katanga. Le président intérimaire de leur intersyndicale, Meschak Kasongo Mabwisha, a assuré mercredi 18 juin dans la matinée que «les agents vont bientôt toucher une partie de leur salaire», à l’issue des discussions avec leur employeur.

L’intersyndicale de cette société a appelé les agents grévistes au calme.

«Actuellement, les efforts sont d’être conjugués pour la paie du personnel», a indiqué le président intérimaire de l’Intersyndicale de la Gécamines.

Meschak Kasongo a reconnu que l’entreprise est bloquée depuis que le gouvernement a interdit, en octobre dernier, aux entreprises publiques de conclure de nouveaux contrats ou de prendre des engagements financiers avec des partenaires étrangers.

Il a par ailleurs demandé à l’employeur de tout faire pour mettre fin à cette tension sociale car la paie est une obligation sociale.

Depuis l’année passée, la société a traversé plusieurs difficultés liées notamment aux coupures intempestives d’électricité.

Certains agents reprochent aussi au comité de gestion de multiplier des reunions du conseil d’administration, des réunions où chaque participant toucherait, selon eux, une prime de 3 000 dollars américains.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le président Kabila a déclaré aux évêques catholiques lundi qu’il attendait que le Rassemblement de l’opposition lui transmette la liste de trois personnalités parmi lesquelles il choisirait le Premier ministre. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (307)
Cenco (125)
CAN 2017 (83)
Ceni (68)
Dialogue (64)
Léopards (53)
FARDC (46)
UDPS (32)
Beni (32)
Monusco (28)
Elections (26)
Tanganyika (21)
Kinshasa (21)
Ituri (21)