RDC: 3 morts dans les combats entre Maï-Maï Cheka et FDLR à Lubero

Des rebelles des FDLR se promenant dans la forêt de Pinga dans l’Est de la République Démocratique du Congo, le 06 Février 2009

Des combattants de Nduma Defense of Congo (NDC) de Cheka ont fait une incursion dans la nuit de vendredi à samedi 7 mars dans le village Luhanga. Ce village est un bastion des rebelles rwandais des FDLR, situé à environ 60 km au sud du territoire de Lubero, à cheval avec celui de Walikale (Nord-Kivu). Des sources locales parlent des morts et des blessés dans le deux camps, sans autres précisions.  La population, elle, s’est retranchée dans la brousse.

C’est vers 3h du matin, samedi, que les Maï-Maï NDC de Cheka venus visiblement de Busekera, ont attaqué le village de Luhanga. Il s’agit de l’un des bastions importants, où sont concentrés les combattants hutu rwandais des FDLR.

Les sources administratives à Luofu parlent de trois combattants tués: deux de NDC et un des FDLR. Quatre combattants de Cheka seraient aussi grièvement blessés.

La population locale s’est enfui dans la brousse, craignant pour sa sécurité, ont indiqué les sources locales.  Des sources administratives ont annoncé le déploiement des militaires des FARDC du 801ème régiment à Luhanga samedi matin.

D’autres accrochages ont opposé la veille, les FDLR aux hommes de Cheka dans le village de Kalevya dans la même région. Un combattant des FDLR a été tué et un autre grièvement blessé, selon toujours les mêmes sources.

La notabilité de Lubero ainsi que la société civile estiment que la priorité dans les opérations de traque contre les FDLR devraient être accordée au sud de Lubero. Selon la même source, les groupes armés accentuent leur activisme dans cette zone, entrainant ainsi le déplacement des civils.

Les responsables militaires des opérations Sokola 1 disent que des dispositions sont prises pour le lancement de la traque contre ces rebelles rwandais dans le Lubero.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Mots-clés populaires