Kevin Kasangana: «Dans les universités sud-africaine, il y a des facultés qui sont réservées aux seuls nationaux»

Kevin Kasangana, un Congolais vivant en Afrique du Sud

Kevin Kasangana vit en Afrique du Sud depuis 2011. Parti à Johannesburg pour faire la médecine  il a dû changer d’option au regard des réalités sur terrain. «Il y a des facultés qui sont destinées aux autochtones et d’autres où les étrangers peuvent être admis », a-t-il témoigné. Il a finalement opté pour la technologie dentale.

Kevin Kasangana explique les problèmes qu’il a rencontrés pour son intégration et son adaptation dans la société sud-africaine.

Il s’entretient avec Nana Bolodjua.

Ecoutez:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: