Kevin Kasangana: «Dans les universités sud-africaine, il y a des facultés qui sont réservées aux seuls nationaux»

Kevin Kasangana, un Congolais vivant en Afrique du Sud

Kevin Kasangana vit en Afrique du Sud depuis 2011. Parti à Johannesburg pour faire la médecine  il a dû changer d’option au regard des réalités sur terrain. «Il y a des facultés qui sont destinées aux autochtones et d’autres où les étrangers peuvent être admis », a-t-il témoigné. Il a finalement opté pour la technologie dentale.

Kevin Kasangana explique les problèmes qu’il a rencontrés pour son intégration et son adaptation dans la société sud-africaine.

Il s’entretient avec Nana Bolodjua.

Ecoutez:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (116)
Ceni (90)
Elections (67)
Kasaï (63)
FARDC (60)
Police (48)
Monusco (43)
Beni (41)
Onu (39)
Kinshasa (36)
CNSA (34)
Léopards (26)
élection (25)
Goma (22)