Kolwezi : poursuite des travaux de réhabilitation du barrage de Nseke

Barrage de Nseke, près de Kolwezi

Barrage de Nseke, près de Kolwezi

Les travaux de réhabilitation du barrage hydro-électrique de Nseke à une trentaine de kilomètres de Kolwezi au Katanga ont débuté depuis deux semaines. Ils sont exécutés par la Société nationale d’électricité, Snel, sur un financement de l’entreprise Tenke Fungurume Mining (TFM). Coût des travaux : 200 millions de dollars américains, rapporte radiookapi.net

Les travaux consistent à contrôler et à réparer les mécanismes de sécurité de la centrale hydroélectrique de Nseke. A ce sujet, le bassin de rétention d’eau a été vidé pour garantir l’exécution des travaux. L’entreprise TFM a acquis 30 puissants transformateurs dont 18 sont déjà arrivés à Nseke. La Snel s’y emploie pour remplacer ce matériel et effectuer d’autres travaux. D’après les ingénieurs de cette entreprise, ce barrage n’a plus été entretenu depuis 1954, à l’époque coloniale belge. La même source indique qu’il s’agit du plus important barrage au Katanga, il alimente plusieurs villes en énergie électrique, notamment Lubumbashi, Likasi, Kasumbalesa, Kolwezi, Kipushi, Lubudi et Fungurume. Cette centrale va alimenter en grande partie les installations de Tenke Fungurume Mining. Ce qui explique le financement des travaux par cette entreprise minière. La population, selon des sources proches de l’entreprise, va trouver aussi son compte.
L’arrêt total de cette centrale entraînerait des conséquences dans les différents domaines de la vie dans la province du Katanga.

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (268)
Cenco (112)
CAN 2017 (79)
Ceni (76)
Léopards (49)
FARDC (42)
UDPS (41)
Dialogue (39)
Monusco (37)
Beni (27)
Caf (25)
Elections (21)
Ituri (21)