Les contribuables des centres d’impôts synthétiques devront payer par voie bancaire

Des billets de dollars américains (photo archives).Des billets de dollars américains (photo archives).

Des billets de dollars américains (photo archives).

Les contribuables des centres d’impôts synthétiques (CIS) [dont le chiffre d’affaires est en dessous de 50 000 USD l’an] devront désormais s’acquitter de leurs impôts par voie bancaire, afin de sécuriser les recettes de l’Etat au compte général du trésor public. Le directeur des études, de la législation et du contentieux à la Direction générale des impôts (DGI), Jean Marie Mboko l’a déclaré, mercredi 12 octobre à Radio Okapi.

Etant donné que l’application de cette mesure est tributaire de l’implantation des banques à travers le pays, la mesure va d’abord s’appliquer à Kinshasa, ajoute Jean Marie Mboko.

«Auparavant, la DGI utilisait plusieurs modes de paiement notamment les espèces. Il y avait beaucoup de retard dans le reversement des fonds, et il pouvait aussi y avoir disparition des recettes», poursuit Jean Marie Mboko.

16 Centres d’impôt synthétiques Kinshasa sont concernés par cette mesure. Il s’agit de:

  • Bandalungwa
  • Barumbu
  • Gombe
  • Kalamu
  • Kasa-Vubu
  • Kinshasa
  • Kintambo
  • Lemba
  • Limete
  • Lingwala
  • Masina
  • Matete
  • Mont-Ngafula
  • N’djili
  • Ngaliema
  • Ngiri-Ngiri

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

 

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: