Kinshasa : les pétroliers proposent une hausse progressive du prix de l’essence

Les entrepreneurs pétroliers congolais envisagent d’augmenter le prix de l’essence à 1340 FC (1.4USD) dans les prochains jours contre 1280 FC (1.3 USD), le prix actuel du litre. Le chef de département de pétrole de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), Georges Mukuna qui livre cette information précise que cette hausse se fera par pallier.

 

A l’issue de sa rencontre avec le premier ministre intérimaire vendredi 9 mars, Georges Mukuna explique :

«On n’a convenu de tenir en compte les paramètres de vérité des prix que nous allons intégrer dans les prix à la pompe. Lorsque le prix ne change pas, nos fournisseurs en produit pétrolier qui observent aussi les derniers changements des prix hésitent à nous amener les produits. »

D’où selon lui, la nécessité de réajuster le prix pour garantir l’approvisionnement en carburant dans les jours à venir.

Emery Mbatshi Bope, vice-président du groupement des entreprises pétrolières privées du Congo a affirmé jeudi 8 mars que le prix du carburant à l’international a été revu à la hausse depuis un temps et le taux de change pris en compte dans l’actuelle structure des prix a déjà changé.

«Lorsque nous avons une structure des prix correcte, ca permet à nos fournisseurs de se mettre en confiance et de continuer à amener des produits en République démocratique du Congo (RDC) », a indiqué Georges Mukuna.

Pour sa part, le gouvernement souhaite que cette majoration  n’entraine pas de spéculations sur d’autres secteurs économiques à impact direct sur la vie sociale de la population. Il a notamment cité le transport et les biens de première nécessité.

Lire aussi sur radiookapi.net

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: