PME : le ministre invite les opérateurs économiques Congolais à investir dans ce secteur

Vente de fruits sur une avenue de Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre des Petites et moyennes entreprises (PME), Rémy Musungay, a appelé vendredi 14 décembre les opérateurs économiques Congolais à proposer des projets de développement industriel au Fond de promotions pour l’industrie (FPI) pour obtenir des crédits à cette fin. A l’issue d’une tournée effectuée à Lubumbashi, Kipushi et  Likasi (Katanga), il a affirmé que l’investissement dans les PME est l’un des moyens efficaces qui conduira la République démocratique du Congo (RDC) vers le développement industriel à grande échelle.

Le ministre Rémy Musungay s’est dit scandalisé de constater qu’aucun opérateur économique ne propose par exemple un projet de fabrication de jus de fruits alors que ceux-ci pourrissent sur les arbres.

« Lorsque j’ai fait l’axe Kasenga-Kipushi, j’ai vu qu’il y a beaucoup de mangues. Nous préférons consommer des jus de mangue importés alors que nous avons des mangues qui pourrissent. J’ai fait le même constat au Bas-Congo. A partir de Kimpese jusque dans le bas fleuve, les mangues pourrissent », a déclaré Rémy Musungay.

Selon lui, il y a un fond que le gouvernement de la République vient de mettre à la disposition des PME pour encourager les investissements.

« Mais qu’est-ce qui nous empêche de nous organiser pour élaborer des projets bancables et solliciter et obtenir de la part des institutions des microcrédits pour transformer ces produits agricoles ? », s’est interrogé le ministre.

Rémy Musungay appelle les Congolais à prendre leur développement en mains.

« Le chef de l’Etat nous interpelle chaque jour. Il y a des opérateurs économiques qui ont bénéficié des crédits de la part du FPI. C’est pour dire que la balle n’est pas dans le camp du gouvernement mais dans le camp des nationaux qui veulent investir », a-t-il ajouté.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le ministre chargé de l’initiation à la nouvelle citoyenneté a réaffirmé mercredi 2 septembre la détermination du gouvernement à rétablir le rite solennel du salut au drapeau dans les écoles de la RDC. Selon vous, cette pratique: