Le projet de budget 2013 jugé recevable à l’Assemblée nationale

Matata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les députés ont jugé recevable, ce lundi 12 novembre, le projet de budget 2013 après la réplique du Premier ministre.

Avec ce budget estimé à 7 milliards 400 millions de dollars, le Premier ministre Matata Ponyo a assuré que son gouvernement compte poursuivre les grandes réformes,  notamment la gratuité de l’enseignement de base, l’appui de la campagne agricole, la bancarisation et la modernisation du mode de gestion de l’Etat.

Le bureau de l’Assemblée nationale a envoyé ce projet des Finances publiques à la commission économique et budgétaire pour examen approfondi. Ladite commission va travailler à partir de ce mardi 13 au mardi 20 novembre avant de soumettre son rapport à l’approbation de la plénière.

  • Quelle analyse faire de ce projet de budget?
  • Quel pourrait être son impact dans l’amélioration du social des congolais ?

Invités:

  • Jean-Lucien Busa, Député national de l’opposition et secrétaire général adjoint du Mlc. Il est membre de la commission économique et financière à l’Assemblée nationale.
  • Michel Nsomue, Analyste et Directeur général de la Fédération nationale des petites et moyennes entreprises du Congo. (Fenapec).
  • Léon-Déon Basango, Député national de la majorité présidentielle et cadre du parti politique Msr. Il est ancien président de l’Assemblée provinciale de la Province Orientale.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: dec@radiookapi.net

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

« Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi.

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: