Célébration en RDC du 64ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme

L’intervention des femmes entrepreneurs, lors du forum des entreprises et investisseurs du monde francophone tenu du 8 au 10 octobre 2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le monde entier a célébré, lundi 10 décembre 2012, le 64eme anniversaire de la déclaration  universelle des  droits l’homme. Le thème  de l’année: “Inclusion et droit  de participer à la vie publique”.

A l’occasion de cette célébration,  l’ONG Promotion de la déclaration universelle des  droits humains (PDUDH), a estimé qu’il n’est pas facile pour les citoyens congolais de participer pleinement aux affaires  publiques à cause des discriminations et de corruptions.

Pour sa part, la ministre des Droits humains, Mme Wivine Mumba Matipa, a déclarée que la participation à la vie publique devra d’abord passer par la consolidation de la paix en RDC.

  • Quelle analyse faire de la déclaration de l’ONG Promotion des droits humains ?
  • Que faire pour promouvoir la participation des  citoyens à la vie publique en RDC ?

Invités:

  • William Baye, Coordonnateur de l’Ong Promotion de la déclaration universelle des droits humains (Pdudh).
  • Me Richard Bondo, Président de l’Ong internationale Avocat sans frontière RDC.
  • Me Ruffin Lukoo, Activiste des droits de l’Homme. Il est ancien conseiller juridique du Ministre de la Justice et des droits humains.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à dec@radiookapi.net

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi.

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: