Joseph Kabila fait de la défense de la patrie sa priorité

Le président Joseph Kabila Kabange prononçant son discours sur l’état de la nation le 15/12/2012 à Kinshasa, devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Au cours de son discours sur l’état de la nation prononcé samedi 15 décembre  dernier au Parlement, devant les deux chambres réunis en congrès, le président Joseph Kabila a déclaré que l’objectif de la guerre qui sévit actuellement dans l’Est de la RDC est de « susciter des foyers de tensions pour créer le chaos et ainsi justifier la balkanisation du pays ».

C`est pour cela que désormais, la priorité de son action sera centrée sur la défense de la patrie, avec une armée dissuasive, apolitique et professionnelle qui rassure notre peuple.

Le président Joseph Kabila a aussi appelé à l’unité et à la cohésion nationale.

Réagissant au discours de Joseph Kabila devant le congrès, certains députés de la majorité présidentielle estiment que l’appel à la cohésion est opportun en ce moment de guerre dans l‘Est de la RDC. D’autres, de l’opposition, ne sont pas d’accord avec l’idée d’une cohésion sans préalables à poser.

  • Quelle analyse faire du discours du chef de l’Etat ?

Invités:

  • José Makila, Député national de l’opposition et président du parti politique Alliance des travaillistes pour le développement (Atd).
  • Luzanga Shamandevu, Acteur politique et porte-parole de la majorité présidentielle.
  • Me Omar Kavota, Vice-président et porte-parole de la Société civile du Nord-Kivu.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à dec@radiookapi.net.

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

 

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: