Situation économique: Joseph Kabila appelle à « un peu de créativité doublée de volontarisme »

Le président de la RDCongo, Joseph Kabila, lors de la célébration de 50 ans de l’indépendance à Kinshasa le 30 juin 2010.

Au cours de son discours sur l’état de la nation prononcé samedi 15 décembre  dernier au Parlement, devant les deux chambres réunis en congrès, le président Joseph Kabila a déclaré que les réformes économiques ont donné des résultats encourageant, notamment un taux de croissance élevé de 7,2%, un taux d’inflation de 3%,  le plus bas de l’histoire de la RDC, ainsi qu’une monnaie stable, et des réserves de change de plus en plus importantes.

Cependant, ajoute-t-il, beaucoup de Congolais semblent fatigués d’entendre parler d’excédents budgétaires, et de stabilité du cadre macro-économique, alors que les conditions de vie de nos populations ne s’améliorent pas dans les mêmes proportions. Pour Joseph Kabila, un peu de créativité, doublée de volontarisme, s’impose.

  • Quelle analyse faire du discours du chef de l’état ?
  • Que faut-il pour que les succès économiques puissent avoir un impact sur le social des congolais ?

Invités:

  • Léon-Dehon Basango, Député national de la majorité présidentielle et cadre du parti politique Msr. Il est membre de la commission des relations extérieures à l’Assemblée nationale.
  • Jean-Marie Bamporiki, Député national de l’opposition et cadre du parti politique Unc. Il est membre de la commission économique et financière à l’Assemblée nationale.
  • Al Kitenge, Analyste économique.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à dec@radiookapi.net.

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: