Suspension des négociations entre le gouvernement et le M23 à Kampala

Le gouvernement congolais et les rebelles du M23 ont suspendu leurs discussions à Kampala, mercredi 19 décembre, quelques heures après le début de la séance.

Les deux parties ne se sont pas accordées au sujet de la signature du cessez-le-feu dont la délégation rebelle fait un préalable avant la poursuite des pourparlers.

Le facilitateur, le ministre ougandais de la Défense, Cripsus Walter Kiyonga, n’a pas réussi à rapprocher les vues des protagonistes.

La délégation gouvernementale ne veut pas aborder la question de la signature du cessez-le-feu qui, selon elle, n’est pas reprise dans l’agenda de la Conférence internationale de la région des Grands lacs (CIRGL), expliquant que ce sont les chefs d’Etat de la sous-région qui ont obtenu l’organisation de ce dialogue entre le gouvernement et le M23 en échange du retrait des rebelles de la ville de Goma.

Pour la partie gouvernementale, la question du cessez-le-feu devait être traitée au niveau du mécanisme de la vérification conjointe initiée par la CIRGL et installé à Goma (Nord-Kivu).

  • Quelle analyse faire de cette situation ?
  • Comment sortir de cette impasse ?

Invités:

  • Julien Paluku, Gouverneur de la province du Nord-Kivu.
  • Me Juvénal Munubo Mubi, Député national de l’opposition et cadre du parti politique Unc. Il est élu de Walikale au Nord-Kivu.
  • Professeur Philippe Biyoya, Politologue et professeur des relations internationales dans plusieurs universités.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à dec@radiookapi.net.

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi 

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: