Me Taureau : « J’ai emmené pour la toute première fois Miss Congo à l’élection Miss univers »

Ngombe Basoko dit Me Taureau, mécène, ancien footballeur et co-fondateur du Daring Club Motema Pembe (Juillet 2012)

Grand Témoin reçoit François Ngombe Baseko dit Me Taureau.  Ancien footballeur, chanteur, danseur, auteur compositeur, grand mécène, Me Taureau organise des activités culturelles depuis l’époque coloniale.

« Sous la période coloniale tout comme sous le long règne du maréchal Mobutu, j’ai  fait la pluie et le beau temps. Footballeur, artiste musicien, danseur, créateur de spectacle, promoteur de concours de beauté, coiffeur, dactylographe, opérateur économique…j’ai été tout cela. D’où ma célébrité », explique cet homme de quatre vingt dix ans dans l’entretien qu’il a eu avec Kelly Nkute.

Me Taureau est reconnu aussi pour avoir initié les premiers concours de beauté en RDC.

« Avec moi, le Congo est le tout premier pays africain à organiser ces types de concours de beauté. Lorsque j’ai emmené pour la toute première fois la miss Congo à l’élection Miss Univers en 1969 aux Etats-Unis, je n’y ai trouvé qu’une seule femme noire : une Américaine. A partir de ce moment jusqu’en 1972, je ferai participer la Miss Congo à l’élection Miss Univers ».

 Maitre Taureau attribue  la réussite  dans son travail à la détermination  et à l’audace.

Suivez: 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Sondage

Mots-clés populaires