Samuel Mavinga: « Il n’y avait pas que des mauvaises choses pendant l’époque coloniale »

Dabu Mavinga Samuel/Ph. Radio Okapi/Kelly Nkute

La République démocratique du Congo (RDC) fête le 53e anniversaire de son accession à l’indépendance dimanche 30 juin prochain. L’émission grand témoin a, à cet effet, accordé la parole à un citoyen congolais qui a vécu cette indépendance : Dabu Mavinga Samuel.

Il affirme que pendant l’époque coloniale, il n’y avait pas que de mauvaises choses. 53 ans après, il dresse le bilan  de cette indépendance.

Dans son entretien avec Kelly Nkute, Dabu Mavinga  parle de son enfance et de sa jeunesse sous l’époque coloniale. Il raconte aussi dans cet échange comment il a vécu l’indépendance du Congo.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Sondage

Dans deux conférences de presse séparées hier à Kinshasa, Martin Kobler, le chef de la Monusco et Thomas Periello, envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs ont réaffirmé la position de la communauté internationale qui tient à voir la RDC organiser la présidentielle et les législatives dans les délais constitutionnels. Selon vous: