Jonas Tshombela : « La Société civile reste prudente face aux révendications du M23 »

Des membres de la société civile congolaise le 28/05/2012 à Kinshasa, lors du dépôt d’un memo au parlement contre la Ceni. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président de la Nouvelle société civile du Congo, Jonas Tshombela, a affirmé jeudi 29 novembre que cette association citoyenne se veut prudente face au M23, puisqu’elle ne connaît pas le cahier de charge de ce mouvement rebelle.

Il a ainsi réagit à la demande du M23 d’associer la société civile aux négociations qu’il réclame au gouvernement de Kinshasa.

Jonas Tshombela qualifie les revendications du M23 de diversion. Il répond aux questions d’Innocent Olenga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: