Rémy Musungayi : « Les sachets non biodégradables doivent disparaître dès aujourd’hui »

Des conteneurs en plastique flottant sur la rivière Kalamu non loin de l’avenue Bongolo dans la commune de Kalamu à Kinshasa constituent une pollution de l’environnement. Ph. Radiookapi/Innocent Olenga

Le ministre de l’Industrie, Petites et Moyennes Entreprises, Rémy Musungayi, s’active à l’application effective de la mesure interdisant la fabrication des sachets biodégradables. Il a rappelé que le moratoire accordé aux fabricants, importateurs et utilisateurs de cette matière a pris fin depuis le 21 novembre.

« Est-ce que le phénomène sachet cadre avec la révolution de la modernité ? Etes-vous content quand vous voyez une maman avec une petite quantité d’huile en sachet en mains », s’est interrogé le ministre Rémy Musingayi.

Il craint que bientôt « les fabricants des sachets nous fabriquent des costumes en sachet ». Le ministre Rémy Musungayi s’entretient avec François Kadima.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Sondage