Rémy Musungayi : « Les sachets non biodégradables doivent disparaître dès aujourd’hui »

Des conteneurs en plastique flottant sur la rivière Kalamu non loin de l’avenue Bongolo dans la commune de Kalamu à Kinshasa constituent une pollution de l’environnement. Ph. Radiookapi/Innocent Olenga

Le ministre de l’Industrie, Petites et Moyennes Entreprises, Rémy Musungayi, s’active à l’application effective de la mesure interdisant la fabrication des sachets biodégradables. Il a rappelé que le moratoire accordé aux fabricants, importateurs et utilisateurs de cette matière a pris fin depuis le 21 novembre.

« Est-ce que le phénomène sachet cadre avec la révolution de la modernité ? Etes-vous content quand vous voyez une maman avec une petite quantité d’huile en sachet en mains », s’est interrogé le ministre Rémy Musingayi.

Il craint que bientôt « les fabricants des sachets nous fabriquent des costumes en sachet ». Le ministre Rémy Musungayi s’entretient avec François Kadima.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Sondage

«Une enquête indépendante, transparente et crédible est nécessaire pour traduire en justice les auteurs et les instigateurs des violences» du 19 et 20 septembre derniers, a déclaré la haute commissaire adjointe de l’ONU aux droits de l'Homme, Kate Gilmore. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (281)
Dialogue (216)
Ceni (64)
Beni (63)
Opposition (63)
Edem Kodjo (56)
Monusco (54)
FARDC (54)
Kinshasa (54)
Police (47)
UDPS (39)
ADF (32)
Lubumbashi (27)
élection (25)
Elections (25)
Nord-Kivu (24)