Le CSAC suspend pour 7 jours 4 médias de Lubumbashi

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) a annoncé, jeudi 15 novembre, la suspension de trois chaînes de télévision privées de Lubumbashi (Jua, Nyota, et Wantanshi) et de la station provinciale de la télévision publique (RTNC/Katanga) pour une durée de sept jours. L’organe de régulation de la presse congolaise reproche à ces médias d’avoir diffusé des émissions au cours desquelles des propos injurieux ont été tenus.

Cette mesure intervient suite aux multiples dérapages constatés ces derniers temps, notamment des propos injurieux diffusés au cours de certaines émissions, a annoncé le rapporteur adjoint du CSAC, jeudi 15 novembre, sur la Télévision nationale congolaise (RTNC).

De son côté, le président du CSAC,  Jean Bosco Bahala, indique que les émissions incriminées -qu’il n’a pas citées- ainsi que leurs animateurs sont suspendus pour une durée quarante-cinq jours. Il reproche à ces journalistes « un manque criant de professionnalisme ».

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: