Mbuji-Mayi : la dégradation des conditions hygiéniques à l’origine de la mort de 2 détenus

Deux détenus sont morts à la prison centrale de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental, au cours de la semaine qui vienne de s’achever. La détérioration des conditions hygiéniques aurait contribué à provoquer ces décès, a déclaré le responsable de cette maison carcérale.

Les fosses sceptiques de la prison centrale sont bouchées depuis plus deux de semaines. Le camion vidangeur de la Monusco qui vidait ces fosses sceptiques est tombé en panne. Ce qui a davantage compliqué la situation. Les odeurs nauséabondes de ces fosses sceptiques polluent l’air dans le quartier.

L’eau ne coule plus aux robinets de cette maison de détention et les détenus manquent même du savon de toilette. Construite pour cent cinquante détenus,  la prison centrale de Mbuji-Maji compte actuellement sept cent-quatre individus en situation irrégulière avec la loi.

L’unité pénitentiaire de la Monusco a promis de  rencontrer les autorités locales pour résoudre ces problèmes.

Sondage

Le ministre chargé de l’initiation à la nouvelle citoyenneté a réaffirmé mercredi 2 septembre la détermination du gouvernement à rétablir le rite solennel du salut au drapeau dans les écoles de la RDC. Selon vous, cette pratique: