Sud-Kivu : l'opposition appelle à un débat franc sans délai entre toutes les tendances

« Il faut inviter sans délai la classe politique de toutes tendances à un débat franc et sincère au lieu de fermer les oreilles aux appels de la classe politique. Et mobiliser tous les moyens constitutionnels et du pays pour ramener rapidement la paix », ont déclaré les opposants politiques du Sud Kivu dans un message adressé, mercredi 21 novembre, au chef de l’Etat congolais Joseph Kabila.

Ces opposants donnaient leur position face au développement actuel de la situation politique et sécuritaire au Nord-Kivu.

La déclaration porte la signature de l’Union pour la nation congolaise (UNC), le Parti congolais pour le congrès (PCP), le Mouvement pour la libération du Congo (MLC), l’Union des Forces pour le changement (UFC),  l’Alliance national des démocrates pour la reconstruction (ANADER) et  le Parti travailliste (PT).

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: