RDC : plaidoyer pour la sécurité des déplacés de guerre

Le vice-ministre des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo (RDC), Maître Tunda wa Kasende a demandé à l’Organisation internationale de migration (OIM) d’être  l’ambassadeur du pays auprès de la communauté internationale, suite au flux des déplacés que provoquent les guerres à répétition dans l’Est de l’Est. Il s’exprimait ainsi à Kinshasa à l’occasion de la journée internationale des migrants célébrée mardi 18 décembre.

Dans le même élan, le directeur adjoint de l’OIM en RDC, Jean-Claude Kam Kichi ainsi que la secrétaire générale du ministère de Travail et de la prévoyance sociale, ont appelés pour une gestion responsable de flux migratoire en RDC.

Sondage

Trois regroupements de l’opposition appellent à une journée « ville morte » le 16 février prochain à Kinshasa pour exiger le respect de la constitution en rapport avec l’élection présidentielle. Selon vous :