RDC : plaidoyer pour la sécurité des déplacés de guerre

Le vice-ministre des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo (RDC), Maître Tunda wa Kasende a demandé à l’Organisation internationale de migration (OIM) d’être  l’ambassadeur du pays auprès de la communauté internationale, suite au flux des déplacés que provoquent les guerres à répétition dans l’Est de l’Est. Il s’exprimait ainsi à Kinshasa à l’occasion de la journée internationale des migrants célébrée mardi 18 décembre.

Dans le même élan, le directeur adjoint de l’OIM en RDC, Jean-Claude Kam Kichi ainsi que la secrétaire générale du ministère de Travail et de la prévoyance sociale, ont appelés pour une gestion responsable de flux migratoire en RDC.

Sondage

Les membres du Rassemblement estiment que le nouveau président du comité de sages de cette coalition de l’opposition doit de fait diriger le conseil de suivi de l’accord du 31 décembre. Selon vous :

Ce poste doit effectivement revenir au Rassemblement
74% (623 votes)
Le conseil de suivi doit être dirigé par la personnalité qui aura le profil souhaité
21% (182 votes)
Le pouvoir et l’opposition doivent à nouveau discuter de la direction du conseil de suivi de l’accord
4% (36 votes)
Total votes: 836

Mots-clés populaires

RDC (300)
Cenco (127)
CAN 2017 (83)
Ceni (72)
Dialogue (63)
Léopards (53)
FARDC (50)
UDPS (33)
Beni (32)
Monusco (31)
Elections (28)
Ituri (22)
Tanganyika (22)
Police (21)