Maniema: interdiction de capturer et de commercialiser le perroquet

Perroquet jaco ou Gris du Gabon.Perroquet jaco ou Gris du Gabon.

Perroquet jaco ou Gris du Gabon.

C’est une mesure du gouvernement provincial que le ministre provincial de l’Environnement, conservation de la nature et tourisme tient à faire appliquer. Tous les services étatiques de la province doivent y contribuer: la capture et la commercialisation des perroquets sont interdites sur l’ensemble de la province du Maniema.

Tout est parti de l’incident survenu à Bikenge, en territoire de Kasongo, entre des commerçants des perroquets en provenance de la province de l’Equateur et les habitants de ce village.

Mécontents de ne pas exploiter les minerais, ces derniers s’étaient retournés les trafiquants équatoriens des perroquets dont ils ont brûlé certaines maisons et confisqué des biens de valeur.

Ce qui a poussé le gouverneur du Maniema de signer un arrêté en juillet dernier interdisant la capture et la commercialisation des perroquets en vue de protéger cette espèce en voie d’extinction dans cette province.

La même mesure concerne d’autres espèces importantes comme le gorille, victime du braconnage à Punia.

Le ministre provincial de l’Environnement et de tourisme, Daudet Tambwe Kinana lance invite ainsi tous les services publics à veiller à l’application de ces mesures.

Il le dit au micro de Radio Okapi:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: