Province Orientale : 29 éléphants abattus à Dungu

Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.

Vingt-neuf éléphants ont été abattus entre les mois mars et mai 2012 dans le parc national de la Garamba, en territoire de Dungu dans la Province Orientale. La société civile locale l’a révélé, le week-end dernier au cours d’une rencontre avec une délégation du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Dungu-centre. La société civile accuse les rebelles ougandais de l’armée de résistance du seigneur (LRA) d’être à la base de ces massacres.

Elle rapporte que 23 éléphants ont été abattus le même jour au mois de mars dernier au parc national de Garamba. Six autres éléphants ont été abattus en mai dernier aux environs de Naguero là où se situe le bureau administratif du parc de la Garamba.
L’un des membres de la société civile locale, le père Ernest Sugule n’accuse pas seulement les rebelles ougandais de la LRA mais indexe aussi des sujets congolais.

« Il y a un groupe mafieux qui a profité de la situation chaotique que la LRA a causé pour venir tuer des éléphants et s’enrichir. Cette catégorie de personnes n’aimera pas que l’affaire LRA prenne fin par ce qu’elles en tirent des bénéfices économiques ».

De passage à Bunia le week-end, le commissaire de district du Haut Uélé, Dieudonné Rwabona, a fait état des opérations militaires en cours dans sa juridiction. Ces opérations visent à neutraliser les braconniers qui s’en prennent aux éléphants dans le parc de la Garamba.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: