Kinshasa: SOS des habitants du quartier Ndanu, après 5 jours d’inondation

Des maisons inondées après une pluie à Kinshasa, ce 03/04/2011. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les habitants du quartier Ndanu dans la commune de Limete font face à une crise humanitaire depuis la pluie diluvienne qui s’est abattue, jeudi 13 décembre à Kinshasa. Ils en appellent à une assistance urgente des autorités.

Ce quartier est englouti par les eaux de pluie, à la suite du débordement de la rivière N’djili.

Plusieurs familles vivent dans une détresse indescriptible, passant nuit à la belle étoile. Une mère de famille décrit sa situation:

«Nous sommes envahis par les eaux, raison pour laquelle nous faisons la cuisine sur la route. Nos maisons sont abimées par des ordures. Où doit-on maintenant aller ? Nous sommes devenus comme des personnes sans domiciles fixes. »

Pour se déplacer d’un coin à un autre, ces sinistrés recourent à des pirogues moyennant 100 francs congolais  (0,1 USD).

Les enfants de leur côté sont exposés à des intempéries. Ils sont du reste privés d’espace d’amusement. Certains d’entre eux trouvent même amusant, de jouer dans les eaux stagnantes devant leurs cours.

Débordé, la chef du quartier a indiqué que tous les efforts déployés à son niveau pour contenir cette catastrophe ne suffisaient pas:

«J’ai reçu des sacs, des pneus. Je suis allé jusqu’à l’Office des routes (OR) pour avoir des carcasses des véhicules afin de lutter contre les inondations. Mais tous mes efforts avec les gens du quartier ne tiennent pas, on est fatigué !»

Les habitants de Ndanu disent espérer une assistance des autorités compétentes. Celles-ci, selon eux, pout construire sur place des canalisations d’eaux afin d’éviter leur débordement vers les habitations.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

Le Conseil national du travail plaide pour le réajustement du SMIG, le salaire minimum interprofessionnel garanti, actuellement fixé à 3 dollars américains. Selon vous: