RDC : WWF plaide pour les intérêts des autochtones dans les exploitations pétrolières

Logo de l’ONG WWF

Le Fonds mondial pour la conservation de la nature (WWF) plaide pour l’insertion des parts des communautés dans la loi sur les hydrocarbures en examen à l’Assemblée nationale depuis mars 2013.  Le directeur pays de cette ONG internationale, le professeur Raymond Lumbuenamo, a affirmé mercredi 22 janvier que les compagnies qui aimeraient travailler dans ce domaine devraient « venir avec des unités de traitement et que les communautés locales soient parties prenantes ».

« Dans le cas qui nous concerne, les terres sur lesquelles le pétrole sera exploité appartiennent à ces communautés en tous cas de façon coutumière et l’Etat le reconnait. Ces communautés devraient participer, même de façon modique à [l’exploitation]», a déclaré le professeur Raymond Lumbuenamo.

Il a indiqué que dans le code minier, il y a 60% pour l’Etat central, 25% pour l’Etat provincial et 15% pour les entités décentralisées.

« Il n’ y a rien pour les communautés. Moi j’aurais aimé qu’on dise par exemple que 5% des productions reviendraient aux communautés locales. Là ce serait un engagement concret », a ajouté le directeur de WWF.

En décembre dernier, WWF a entrepris une série d’échanges avec  la société civile, les opérateurs économiques, l’assemblée provinciale et des étudiants de Goma au Nord-Kivu, pour les sensibiliser sur la sauvegarde du patrimoine du parc national des Virunga face aux tentatives de prospection pétrolière des entreprises étrangères.

Vous pouvez lire le document intégral de la loi sur le hydrocarbures

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (265)
Dialogue (155)
Ceni (61)
Beni (55)
Police (48)
Kinshasa (47)
Opposition (46)
FARDC (37)
Linafoot (30)
UDPS (29)
Monusco (29)
Elections (26)
Edem Kodjo (24)
Lubumbashi (23)
élection (23)