Procès Chalupa en appel : la demande de liberté provisoire sera examinée le 31 décembre

La Cour suprême de justice examinera lundi 31 décembre la demande de liberté provisoire de Pierre Jacques Chalupa, le président du parti de l’opposition Action pour la démocratie et le développement au Congo (ADD).

Au cours de la courte audience d’ouverture du procès en appel de M. Chalupa lundi 17 décembre, les juges de la cour suprême de justice ont renvoyé l’affaire pour permettre à la défense de régulariser la procédure en la matière.

Le président de l’ADD a été condamné en octobre dernier à quatre ans d’emprisonnement pour détention d’une fausse attestation d’acquisition de la nationalité congolaise, d’une fausse carte d’électeur et d’un faux passeport congolais.

Le président de l’ADD a toujours plaidé non coupable, qualifiant de non fondées les accusations du ministère public.

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: