RDC: les rebelles du M23 affirment s'être emparés de l'aéroport de Goma - AFP via Romandie

GOMA (Sipa-AP) — Les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) ont affirmé mardi s’être emparés de l’aéroport de Goma dans le Nord-Kivu en République démocratique du Congo (RDC), ajoutant qu’ils entraient dans la ville.

“Nous avons déjà pris l’aéroport”, a déclaré à l’Associated Press par téléphone le colonel Vianney Kazarama, porte-parole du M23. Les combats, ponctués de tirs nourris d’artillerie, se poursuivaient. “Nous sommes maintenant dans la ville de Goma”, a-t-il ajouté. Lundi, le porte-parole des rebelles avait accusé l’armée congolaise d’avoir relancé les hostilités, après que le M23 a divulgué un peu plus tôt dans la journée une liste de requêtes au gouvernement congolais pour laisser une chance aux négociations.

Le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende a écarté lundi l’idée d’engager des discussions, affirmant que son pays ne se plierait pas au “chantage” d’un groupe soutenu par le Rwanda. Kinshasa et les Nations unies accusent le Rwanda, pays limitrophe avec le Nord-Kivu, de soutenir les rebelles du M23 en leur apportant une aide militaire, ce que Kigali dément.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé à un arrêt immédiat de la violence dans la région après une réunion d’urgence samedi, annonçant qu’il pourrait prendre de nouvelles sanctions contre les rebelles du M23. Lire la suite sur romandie.com

(Sipa / 20.11.2012 10h56)

Sondage

Dans deux conférences de presse séparées hier à Kinshasa, Martin Kobler, le chef de la Monusco et Thomas Periello, envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs ont réaffirmé la position de la communauté internationale qui tient à voir la RDC organiser la présidentielle et les législatives dans les délais constitutionnels. Selon vous: