RDC: l'ONU va prendre de nouvelles sanctions contre le M23-RFI

A New York, le Conseil de sécurité des Nations unies s’apprête à durcir les sanctions contre le M23 suite à l’offensive des rebelles sur Goma. Le texte, proposé par la France, doit être adopté ce mercredi 21 novembre. Cette résolution ne comporte pas de sanctions contre le Rwanda comme cela avait été envisagé.

La résolution rédigée par la France franchit un pas supplémentaire dans les sanctions contre le M23. Elle ajoute sur la liste noire de l’ONU plusieurs officiers du M23 qui seront donc frappés d’une interdiction de voyager et du gel de leurs avoirs financiers. Le texte demande également la «cessation immédiate» de tous les soutiens extérieurs du M23, sans aller jusqu’à mentionner le Rwanda.

Le personnel non essentiel de l’ONU évacué de Goma

Les Etats-Unis refusent en effet d’inclure des officiels rwandais sur la liste des sanctions comme le recommande le panel d’experts sur la RDC. Les diplomates font valoir que l’ONU n’est pas en mesure de présenter une preuve flagrante et formelle de l’implication du Rwanda. Le secrétaire général de l’organisation, Ban Ki-moon a appelé ce lundi 19 novembre le président ougandais Yoweri Museveni pour lui demander d’user de son influence auprès du M23, comme il l’avait déjà demandé au président rwandais Kagamé. Lire la suite sur rfi.fr

Sondage

Trois regroupements de l’opposition appellent à une journée « ville morte » le 16 février prochain à Kinshasa pour exiger le respect de la constitution en rapport avec l’élection présidentielle. Selon vous :