RDCongo: les rebelles enlèvent des femmes et des enfants, affirme l'ONU-AFP via Romandie

NEW YORK (Nations Unies) – Les rebelles du M23 qui ont pris le contrôle de la ville de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, ont enlevé des femmes et des enfants, a affirmé l’ONU mardi.

Un porte-parole de l’ONU a précisé que les Casques bleus contrôlaient l’aéroport de Goma et effectuaient toujours des patrouilles dans la ville en dépit de l’arrivée des rebelles.

Le secrétaire général des Nations unies a de nouveau condamné de graves violations des droits de l’homme commises par les rebelles, selon le porte-parole adjoint de l’ONU Eduardo del Buey.

Le Conseil de sécurité pourrait, quant à lui, adopter mardi une résolution imposant de nouvelles sanctions contre le M23.

Les rebelles du M23, qui sont soutenus par le Rwanda selon l’ONU et Kinshasa,ont pris mardi à la mi-journée le contrôle de Goma, capitale régionale de la riche région minière du Nord-Kivu dans l’est de RDC, une ville qui fut déjà conquise en 1998 par des rebelles pro-rwandais.

Nous avons des informations selon lesquelles le M23 a blessé des civils, poursuivi les enlèvements d’enfants et de fammes, détruit des propriétés et intimide les journalistes et ceux qui ont tenté de résister à leur avancée, a déclaré à des journalistes Eduardo del Buey: La situation dans et autour de Goma a atteint un point critique.

La mission de l’ONU dans le pays, la Monusco, qui est la plus importante mission des Nations unies, a quant à elle gardé le contrôle de l’aéroport de Goma. Des patrouilles sont menées par 17 équipes de réaction, a poursuivi M. del Buey.Lire la suite sur romandie.com

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: