Crises en RDC et au Mali : l'Assemblée ACP-UE demande des solutions régionales durables-Fenêtre sur l’Europe

Seules des solutions régionales peuvent résoudre les crises en République démocratique du Congo (RDC) et au Mali, selon les députés européens et des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, réunis à Paramaribo, Suriname, les 27-29 novembre 2012, en 24e Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE.

Ils ont également débattu de l’avenir du partenariat ACP-UE après 2020 à l’expiration de l’accord de Cotonou, ainsi que de la situation au Cuba et ont adopté des résolutions sur les technologies d’information et de communication, sur l’accès à l’énergie et la lutte contre le braconnage des éléphants africains.

Les résolutions suivantes ont été adoptées à l’issue de la 24ème Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE

République démocratique du Congo

L’APP a condamné avec force les attaques du M23 et des autres groupes rebelles dans l’Est de la RDC. Les députés européens et des pays ACP ont demandé aux gouvernements de la RDC et des pays voisins de prendre les mesures nécessaires pour arriver à une solution durable et pour mettre fin à l’impunité des violations des droits de l’homme. La communauté internationale devrait améliorer son aide au peuple de l’Est de la RDC et la mission de stabilisation en RDC de l’ONU (MONUSCO) devrait protéger d’une manière plus efficace les civils congolais.

L’APP a également appelé à un contrôle transparent des ressources naturelles de la RDC et à une distribution équitable de leurs revenus à la population. L’UE devrait aider la RDC à renforcer l’autorité de l’Etat et l’Etat de droit ainsi qu’à reformer ses forces armées. La mission militaire de l’UE (EUSEC) et la mission de police (EUPOL RDC) doivent se poursuivre.

La résolution d’urgence a été adoptée à l’unanimité. Lire la suite sur fenetreeurope.com

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout:

Sanctionner les magistrats qui ne rendent pas justice correctement
47% (589 votes)
Améliorer les conditions salariales des magistrats
30% (376 votes)
Sensibiliser les magistrats sur l’importance de résister aux pressions
23% (292 votes)
Total votes: 1255