RDC : reprise des pourparlers à Kampala entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23-RFI

Les pourparlers reprennent ce mercredi 30 janvier à Kampala entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23. Les discussions avaient été interrompues pendant le sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba. Ce sommet a justement a vu l’abandon du projet d’une force onusienne destinée à combattre les groupes armés dont le M23. L’autre projet de force neutre africaine, celui initié il y a un an par la Conférence internationale sur la région des grands Lacs, n’avance pas non plus. Le M23 se sent donc en meilleure posture et a commencé à plaider sa cause hors des frontières.

Le projet de force onusienne destiné à le combattre le M23 est mort né, retoqué par les Sud-Africains pendant le sommet de l’UA. Lesquels Sud-Africains sont toujours pressentis pour faire partie du noyau de ce que l’on appelle la « Force neutre », destinée elle aussi à combattre le M23.

Mais cette force a également du plomb dans l’aile. A Addis-Abeba, des officiels sud-africains ont fait part de la nécessité d’écouter les revendications du M23. Autrement dit la force dite négative le serait de moins en moins. On peut y voir le résultat d’un lobbying peut-être efficace mené à Pretoria ces derniers jours.

Nous avons appris que Roger Lumbala, l’opposant qui a rejoint le M23, Deogracias Bugera, ancien compagnon de route de Kabila père, et Antipas Mbusa Nyamwisi ancien ministre des Affaires étrangères auraient plaidé … Lire la suite sur rfi.fr

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: