CAN 2017: RDC, Sénégal, Tunisie, des prétendants brutalement éconduits

Ils étaient venus au Gabon pour remporter leur première Coupe d’Afrique des nations depuis de nombreuses années, voire pour la première fois. Congolais, Sénégalais et Tunisiens ont quitté cette CAN 2017 avec beaucoup de déception et quelques interrogations.

L’adage « ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne » se vérifie en partie durant cette Coupe d’Afrique des nations 2017 de football. Le Sénégal, équipe la plus en vue au premier tour, et la RDC ainsi que la Tunisie, meilleures attaques de la phase de groupes, ont en effet été éjectés du tournoi en quarts de finale. Mais peut-on parler d’accident de parcours concernant les Congolais, les Sénégalais et les Tunisiens ?

Les « Léopards » de RDC ont progressé, mais…

Pour l’équipe de RDC, 3e de la CAN 2015, cette élimination en quart de finale de la CAN 2017, est évidemment une grosse déception. Les « Léopards » ne cessent en effet de répéter qu’ils veulent être champions d’Afrique, au plus tard en 2019.

Perdre 2-1 contre le Ghana, finaliste de la dernière édition, n’a certes rien d’infamant. D’autant que les Congolais ont pratiqué un football séduisant, par moment, durant cette phase finale. Reste qu’ils ont également étalé quelques lacunes tactiques et collectives.

Depuis un an, leur sélectionneur Florent Ibenge, a aligné une quarantaine de joueurs différents en équipe nationale A, sans compter ceux convoqués mais qui n’ont pas joué. Après avoir procédé à une très large revue d’effectif au cours des deux dernières années, Ibenge va sans doute travailler avec un groupe plus restreint. Histoire que sa sélection soit fin-prête à décrocher une qualification en Coupe du monde 2018, puis à remporter la CAN 2019 au Cameroun.

Le naufrage des Sénégalais en quarts

Aliou Cissé, le sélectionneur de l’équipe du Sénégal, repart également du Gabon avec des motifs de satisfaction mais aussi bien des interrogations. Après avoir affiché un jeu convaincant au premier tour, les « Lions de la Téranga » se sont en effet effondrés en quarts de finale.

Face au Cameroun, les Sénégalais ont eu l’air rapidement exténué, alors que la plupart des titulaires avaient été ménagés lors du match précédent, face à l’Algérie (2-2). Ont-ils été déstabilisés par les louanges et ce statut de favoris de la CAN 2017 qu’ils ont toujours refusé d’assumer ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner