Experts de l'ONU tués en RDC: un suspect en garde à vue

Un homme suspecté d'être impliqué dans le meurtre de deux experts de l'ONU, dans une zone en proie aux troubles en République démocratique du Congo, a été arrêté par les forces de sécurité congolaise. Un autre suspect avait également été arrêté, mais s'est enfui.

La justice militaire congolaise a annoncé vendredi à Kinshasa qu'elle interrogeait un suspect arrêté dans l'enquête sur l'assassinat de deux experts de l'ONU dans une zone troublée du centre de la République démocratique du Congo.

"L'Auditorat général a arrêté deux suspects supposés avoir donné la mort à l'Américain Michael Sharp et à la Suédoise Zaïda Catalan" dont les cadavres ont été retrouvés au Kasaï le 28 mars, plus de deux semaines après leur enlèvement, a déclaré le général-major Joseph Ponde, auditeur (procureur) général des Forces armées de la RDC (FARDC) lors d'un point de presse.

Un suspect s'enfuit avec la complicité de policiers

L'un de ces deux suspects, présentés par le général comme des "insurgés", s'est enfui avec la complicité des quatre policiers chargés de les surveiller, a affirmé l'officier, sans fournir de détails sur les circonstances de l'arrestation et de cette fuite. L'autre suspect, identifié comme Daniel Mbayi Kabasele (homonyme d'un député local), est gardé à vue au parquet militaire de Kananga, capitale de la province du Kasaï-central, où son interrogatoire "se poursuit", a ajouté l'auditeur général.

"Seule l'enquête judiciaire déterminera qui, des insurgés Kamwina Nsapu ou des éléments des forces de sécurité", a tué les deux experts, a ajouté l'officier, précisant que l'enquête se poursuit pour retrouver les quatre Congolais qui les accompagnaient. Les deux experts avaient été missionnés par le secrétaire général de l'ONU pour enquêter sur l'application d'une résolution du Conseil de sécurité instituant un embargo sur les armes à destination de la RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner